Compte courant et prêt immobilier

Bonsoir à vous tous,

J’espère tout d’abord que mon récit va trouver des âmes charitables qui vont pouvoir m’aider.

Client à la banque populaire de lorraine ( BPALC ) depuis de nombreuses années – sans soucis – , j’ai récemment souscrit un prêt immobilier mi-février 2017 sur 20 ans. J’ai eu la surprise de constater courant avril que des frais de tenue de compte était prélevés ( 6€ par trimestre / 24 € an ) . Je n’ai plus de cb, ni de chéquier sur ce compte, les prélèvements et le salaire ni sont plus non plus. Je souhaitais donc le clôturer.

Ma conseillère, en retour de la réponse émise par sa hiérarchie, me dit que ce n’est pas possible puisque les échéances du prêt y sont prélevés. Bizarrement, elle m’as contacté par téléphone et non par mail, comme à l’accoutumé donc pas de trace de nos échanges.

J’ai épluché les CG, rien ne stipule que je ne peux pas clôturer mon compte si j’ai un prêt immo en place. Sur l’offre de prêt, il y a juste cette mention : " *l’emprunteur autorise la banque à prélevées les échéances du crédit sur le compte N°************ ouvert dans les livres de la BPALC "

Vous noterez qu’il n’y a aucun caractère d’obligation, ni de durée.

On ne m’avez jamais parlé du fait d’être pris en otage pendant 20 ans, avec des frais de tenue de compte qui, en définitive, me sont prélevé pour rien en somme. (ce compte ne servirait uniquement que pour le prêt immobilier ?! )

Clairement, au vu de leurs mépris, et de leur malhonnêteté ( car j’appelle cela du vol ), je souhaite aller au bout de ma démarche dans le sens où j’estime être dans mon bon droit en voulant clôturer mon compte courant ( j’ai un autre compte dans une banque en ligne, qui elle, est totalement gratuite où le remboursement du prêt immobilier pourra se faire )

Payer pour des services, oui ! Mais payer pour rien et y être contraint pendant 20 ans …..c’est comme celui qui est condamné au milieu carcéral et qui n’a rien demandé.

J’aimerais avoir des conseils sur les démarches à entreprendre, notamment les textes législatifs, les jurisprudences, etc…

Je vous remercie par avance pour vos retours et vos réponses.

Bien à vous.

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *